Dépareillés

by Queen KA

supported by
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre L'ambiance musicale et poétique inédite sur cet album de Queen KA porte assurément à la réflexion. Un qualificatif des projets de Queen KA, osés. Et puis est-ce une nécessité que toutes les voix doivent être chantantes pour produire une palette d'émotions large dans une trame musicale? Vous avez la preuve ici qu'un texte profond peut être parlé et atteindre ce centre des émotions. Bravo Queen KA. Favorite track: La chute.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $4 CAD  or more

     

1.
J'arrive 02:27
J’arrive… Des ancêtres en bagages Des bouts de terre dans les poches Du sang en souvenir Toi aussi Je crois Tes souvenirs saignent encore J’arrive… Prends-moi Comme une mère prendrait son enfant Ce monde est si rude Et si jeune à la fois J’arrive… Guide mes pas Qu’on prenne foi en l’Homme Elle est depuis trop longtemps Perdue dans les nuages La foi J’arrive… Attends-moi.
2.
L’éveil 07:07
Toi Marcheur à la tête basse Éclairé par ses mains Toi, qui crois encore être au centre du monde Tu creuses les étoiles cachées au sol Car tu ne peux pas frôler celles attachées au ciel Connais-tu les chemins Pour toucher aux rêves en plein jour Certaines nuits d’automne Si tu écoutes le rythme du tonnerre La pluie traverse ta peau Sais-tu qu’il y a des feuilles qui couvrent les mots Qu’un lit d’hiver voudrait refroidir Ces mots, qui se sauvent une fois la nuit tombée As-tu compris le secret des arbres Pour sucrer la neige au printemps des amours Sais-tu que quand l’ours se réveille Une marmotte dans la gorge C’est son cri qui fait fondre la neige C’est pour réveiller la nature Que les cours d’eau se font la course La profondeur des lacs est dans leur réflexion Entends-tu le vent qui courtise les collines C’est son souffle qui courbe les rochers Pour laisser au soleil un creux où se coucher Et à la lune Tout le ciel pour faire sa belle Alors que toi Tu crois encore que c’est elle qui te suit.
3.
Tabarka 03:48
Pas un mot Alors que la mort Était assise à côté T’as fait comme si T’as toujours haïs la pitié anyway Et avec toi Sont mortes mes premières fois Red Label et cigarettes À refaire le monde Sur du Keith Jarrett La poésie qui transpire Sur pellicule et sur la peau Alors qu’à haute voix J’accouchais de mes mots À tes cotés, j’étais la reine Et toi le guerrier J’étais de tous les possibles Et de toutes les tragédies Et quand le bateau a pris l’eau J’ai ramé J’ai caché les trous Avec mes os, avec mon coeur Et avant d’y laisser ma peau J’ai sauté Je suis partie Et là Là j’écoute le souffle Du temps qui s’imprime sur mes bras Celui d’un autre Depuis toi S’y respire de plus en plus Sous la terre qui te couvre Je progresse mon déni Si je ne t’ai pas vu mourir C’est que tu n’es pas mort Je crois Je veux croire Que ton départ est voyage Et que sur la route Tu te pousses de ville en ville Avec le charme que je te connais À boire du thé dans les coupes de vin Car l’inverse a déjà été fait Il semblerait que les pierres tombales Sont faites pour les gens comme moi Car il est difficile d’ignorer la mort Quand on lui donne une adresse Un lieu, un bout de terre Pour quʼelle puisse nous dire Avec arrogance Quʼelle existe La conne.
4.
La chute 05:25
Le savoir au fond Au fond de soi le savoir Quelques part Entre les «comment ça va?» d’occasion Et l’écoute marché aux puces Le savoir que ça cloche un peu, juste un peu Le savoir au fond… quelque part Mais ne pas s’en faire Ne pas trop s’en faire Continuer Avancer Malgré le doute Avancer Continuer, malgré tout Réussir Réussir à se ficeler un sourire Pour les jours pluvieux L’attacher au ciel, ce sourire Le sourire ficelé au ciel Se donner l’impression L’impression d’avoir encore un peu la tête dans les nuages Avec ce sourire L’impression d’avoir encore un peu l’air au-dessus Les pieds au sol Le sourire dans les nuages L’impression d’avoir encore un peu l’air Même si l’air nous manque Trouver comment respirer Le sourire dans les nuages Trouver le souffle Faire avec et continuer I AM REALLY DOWN NOW I AM REALLY DOWN Regarder devant Même si c’est embrouillé Regarder Et se dire que ça va passer Parce que ça finit toujours par passer Mais sentir grandir ce poids autour du pied Et tout faire pour ne pas ralentir le pas Malgré ce poids qui grandit Tout faire pour ne pas ralentir Tout faire pour se convaincre que ce poids fait maintenant partie de soi Qu’à la limite il nous rend plus fort Oui, plus fort I AM REALLY DOWN NOW I AM REALLY DOWN Et continuer d’avancer Avec ce poids autour du pied Faire son bout de chemin Mais s’apercevoir qu’on commence à basculer On est loin de la chute Mais constater que l’équilibre se perd Et sans pouvoir s’arrêter Sans vraiment vouloir s’arrêter Laisser le doute sur la route Le laisser lentement nous dépasser Puis perdre ses repères Et les ficelles Qu’on avait suspendues au ciel Perdre le souffle Laisser la douleur Mais persister à rester debout Même si réellement On est rendu à genoux Se convaincre qu’on est encore debout Même à genoux On est encore un peu debout Et malgré tout Continuer I AM REALLY DOWN NOW I AM REALLY DOWN

credits

released June 17, 2014

REMERCIEMENTS

Il y a de ces rêves qui flottent au-dessus de nos têtes.
Des rêves qu’on espère possibles puisqu’on les voit en plein jour, mais ça reste des rêves.
Je rêvais de demander à quatre artistes, dont j’admire le travail, de m’offrir leur musique sur la-quelle j’écrirais des poèmes pour le Tome II de mon album.
J’avais une A-list dans ce rêve.
Merci Marie-Jo Thério, Jorane, Yann Perreau et Dj Champion pour ce oui.
Merci de m’avoir offert des compositions si inspirantes, si dépareillées, si vous.
Merci pour la confiance.
Merci Fets d’avoir voulu réaliser et mixer ce Tome II.
Merci pour le cocon d’amour et de confiance qu’a été l’enregistrement.
Merci pour les chips.
Merci aux deux louves de La Meute.
Audrey Lajeunesse et Martine Groulx, les filles vous êtes des guerrières, des reines.
Je vous aime tant.
Merci à toi Noémie d’avoir créé un visuel si unique à mes Éclats Dépareillés.
Un dernier merci tout spécial à toi, Audrey, merci de m’avoir donné la confiance de sauter très haut pour attraper ce rêve et le réaliser.

license

all rights reserved

tags

about

Queen KA Montreal, Québec

contact / help

Contact Queen KA

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Queen KA, you may also like: